Pourquoi avez-vous besoin d’un arbitre de football ?

arbitre de foot

Un arbitre de football est chargé de veiller à ce que toutes les règles du jeu soient respectées pendant le match qu’il arbitre. Lorsque le sort d’un trophée est en jeu ou que des rivaux fondamentaux s’affrontent, le comportement des joueurs ne doit pas être toléré. L’arbitre de football, les arbitres assistants (arbitres de touche, arbitres de réserve, arbitres de but) en assument la responsabilité. L’arbitre de football et son équipe font preuve de sang-froid et enregistrent les violations des règles du football, indépendamment de la célébrité du joueur, de la pression exercée par les tribunes et d’autres facteurs négatifs.

Qui est l’arbitre de football ?

Un arbitre de football est généralement un homme d’âge moyen (c’est l’âge auquel on acquiert de l’expérience) qui a été formé, éduqué et licencié. Il veille à ce que toute infraction aux règles du football soit enregistrée et que le contrevenant reçoive une sanction aussi sévère qu’une faute. Les femmes sont moins susceptibles d’occuper ce poste, mais elles jouent aussi le rôle d’arbitre dans le football.

En football, le professionnel est l’arbitre de dernier recours, auquel obéissent les joueurs des deux équipes et les entraîneurs. Si un match de football est un orchestre, l’arbitre est le chef d’orchestre qui le dirige. Bien qu’il ne soit pas le personnage clé sur le terrain, il n’est pas possible de diriger l’événement sans sa participation.

En dehors du terrain, un arbitre de football peut être un ancien footballeur ou quelqu’un qui a pris des décisions sur son avenir dès son plus jeune âge. Outre ses formations, l’arbitre peut également compter sur ses équipements pour bien arbitrer un match. Parmi les accessoires indispensables pour ce professionnel, il y a le sifflet et la montre. Il y a aussi le kit audio pour arbitre de foot indispensable pour communiquer avec ses collègues.

L’école d’arbitrage

Pour maîtriser les subtilités des règles du jeu, des millions de personnes veulent aller à l’école d’arbitrage, en règle générale, jeunes de 17 à 26 ans. La théorie de base sert de première étape de la formation, après laquelle la moitié des étudiants restent et le reste s’en va. Ils le font pour diverses raisons. Ces programmes sont suivis par des chroniqueurs sportifs, des commentateurs de matchs et d’autres représentants de la sphère proche du football. Dans l’école des arbitres, ils apprennent les subtilités de la profession. Le cours théorique est suivi d’un test, à l’issue duquel le participant est autorisé ou non à se rendre sur les scènes.

Entraînement physique

L’arbitre doit être physiquement apte à suivre le déroulement du match. En termes de chiffres, le futur arbitre potentiel est soumis à deux normes : la course courte de 40 mètres, qui s’effectue en 6,2 secondes. Cet exercice est réalisé 6 fois de suite sans jamais dépasser le temps imparti ; la course d’intervalle de 150 mètres, réalisée en une demi-minute ou moins, suivie d’une marche de 50 mètres en 40 secondes. L’essentiel est que l’exercice soit effectué 12 fois au camp d’entrainement. Ceux qui échouent au test d’aptitude physique ne sont pas généralement autorisés à poursuivre la carrière.