Comment fonctionne une maison de champagne ?

Maison de champagne

Les maisons de Champagne sont des entreprises spécialisées dans la production et la commercialisation du fameux vin effervescent issu de la région de la Champagne en France. Leur histoire, leur savoir-faire ancestral et la qualité exceptionnelle de leurs produits ont contribué à leur renommée internationale et font d’elles des références incontournables dans l’univers viticole. Cet article vous propose de découvrir comment fonctionne une maison de Champagne, les étapes essentielles de sa création et l’envers du décor de cette industrie prestigieuse.

Le rôle central du vignoble champenois

La première étape du fonctionnement des maisons de Champagne se situe au niveau du vignoble champenois, un terroir unique composé de différents crus classés selon une échelle allant de 80 % à 100 % qui confèrent chacun une typicité particulière aux vins produits. Les maisons de Champagne, à l’instar de la maison de champagne Ayala travaillent principalement avec trois cépages emblématiques de la région : le Chardonnay, le Pinot noir et le Pinot meunier. Ces trois variétés sont cultivées suivant des méthodes spécifiques, respectueuses de l’environnement et conforme à l’appellation d’origine contrôlée (AOC) Champagne. L’équilibre entre les cépages et les différents crus est un enjeu majeur pour la qualité des champagnes élaborés.

Les vendanges sont réalisées manuellement, selon des critères de maturité stricts fixés par le Comité Interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC). La récolte est scrupuleusement surveillée afin d’obtenir des raisins d’une qualité optimale, condition nécessaire à la production de vins effervescents d’exception. Le transport des grappes entières de la vigne jusqu’aux pressoirs doit également être effectué avec soin pour éviter tout écrasement des baies préjudiciable à la qualité du jus extrait.

L’élaboration des cuvées : un processus complexe revendiqué par les maisons de Champagne

Une fois les vendanges terminées commence la phase cruciale d’élaboration des cuvées dans les chais des maisons de Champagne. Cette étape se décompose en plusieurs techniques maîtrisées par les œnologues et les chefs de caves, garantissant la qualité et l’authenticité des vins produits :

  • le pressurage ;
  • l’assemblage ;
  • la mise en bouteille.

Le pressurage consiste à séparer le jus des raisins de leur peau, leurs pépins et leur rafle. Les plus célèbres entreprises champenoises utilisent des pressoirs traditionnels de grande capacité, tout en contrôlant précisément les différentes fractions de jus pour obtenir des moûts de qualité. Les moûts ainsi obtenus sont ensuite placés en cuve pour subir une première fermentation alcoolique, qui permet de transformer le sucre naturel du raisin en alcool et dioxyde de carbone.

Inventée à la fin du XVIIIe siècle par Dom Pérignon, l’assemblage désigne l’union harmonieuse de vins issus de différentes années, cépages ou crus. Cette méthode est indissociable du processus de création d’une cuvée de Champagne et revêt une grande importance pour les grandes maisons champenoises, qui cherchent à maintenir leur propre style et signature aromatique au fil des millésimes. Cette étape de finesse requiert un large panel de connaissances et d’expertise sur le terroir champenois et les méthodes viticoles.

Après assemblage, les vins sont mis en bouteille avec une liqueur de tirage composée de levures et de sucre destinée à provoquer une seconde fermentation alcoolique en bouteille. C’est cette réaction qui va créer les bulles caractéristiques du champagne. Les bouteilles sont ensuite entreposées dans les caves creusées dans la craie, lieu idéal pour un vieillissement lent et régulier des vins à l’abri de la lumière et des variations de températures. Selon les appellations et la qualité recherchée, le vieillissement peut durer de 15 mois à plusieurs années.

La commercialisation des champagnes et la communication autour des marques

Le fonctionnement d’une maison de Champagne ne se limite pas à la production, mais englobe également toute la dimension commerciale et marketing qui est primordiale pour son succès. Une fois les vins prêts à être dégustés, les maisons de Champagne doivent veiller à expédier leurs bouteilles dans les meilleures conditions possibles vers leur destination finale. Le marché international du champagne représente environ 150 pays répartis sur tous les continents, ce qui nécessite une logistique bien rodée et des partenariats durables avec les réseaux de distribution locaux.

Au-delà de la fabrication, chaque maison doit trouver sa place sur un marché très concurrentiel. Il faudra développer développant une identité visuelle forte autour de son nom et de sa marque, grâce à l’étiquette, la forme des bouteilles ou encore la qualité de ses coffrets-cadeaux. Par ailleurs, les relations publiques jouent un rôle majeur pour promouvoir et véhiculer une image prestigieuse auprès des médias et des consommateurs influents, notamment lors d’événements sponsorisés tels que des manifestations sportives ou des galas.

Retrouvez dans cette vidéo comment bien préparer votre bouteille de champagne avant de la servir.